Home

En 1966, le peintre René Michel, âgé de 33 ans, rompt avec le monde de l’art et des galeries, qu’il compare à des marchands de coca-cola. Il arrête son travail pictural et se retranche en sa singularité afin d’accomplir une œuvre graphique, réalisée en noir et blanc. L’œuvre initiale est faite de signes travaillés et retravaillés, encore et encore, jusqu’à “épuisement” de l’agencement et du sens. Elle se compose d’écrits qui s’interposent et s’imposent, parallèlement ou simultanément au travail graphique. L’œuvre se répartit en plusieurs intitulés. René Michel fera de ce travail artistique un engagement expérimental qui l’affectera jusque dans le corps. Un travail, qu’il paie de sa personne et qui nécessite à chaque fois, un régime alimentaire particulier. Le film se présente délibérément comme étant une simple conversation avec l’artiste. Un espace s’est ouvert qui, pour la première fois, a permis à René Michel de nous parler de cette œuvre graphique. Ce film nous permet d’entrer, un tant soit peu, dans l’univers de cet artiste singulier, complètement inconnu du grand public.

Fiche technique:
Genre : Documentaire
Durée : 46 minutes
Format :16/9
Couleur
Année de production : 2018
Réalisation
NATHALIE BORGERS
sur une idée de
BRIGITTE DUMONT
MONIQUE EMPAIN
Image
NATHALIE BORGERS
ANNE MUSTELIER
Son
YUNUS ACAR
Montage
MARIE DA COSTA
ANNE MUSTELIER
© Monique Empain

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s